Pédago : choisir le bon micro pour chaque utilisation (4ème partie : tester un microphone)

Posted on juillet 15, 2010

0



De la place qu’occupe la prise de son dans le métier de designer sonore aux diverses notions à intégrer concernant le choix et le placement des microphones, nous avons maintenant un aperçu plus précis de notre sujet. Sans prétendre être exhaustif, ce premier dossier explicite des notions génériques et quelques informations moins connues, comme les variations de l’effet de proximité en fonction de la directivité du micro. J’ai voulu que ce dossier permette de développer une certaine autonomie, car le microphone peut être un sujet assez aride au début, et il n’est pas toujours évident de faire les choix en connaissance de cause. L’approfondissement et la sensation de « savoir où l’on va » est en revanche extrêmement gratifiante et satisfaisante après les tâtonnements initiaux.
Afin de rester dans cette dynamique, nous verrons aujourd’hui plus en détail comment tester un micro, et évaluer « sur le terrain » ses différentes caractéristiques.

Tester un microphone :

Notre mémoire acoustique ne dépasse pas quelques secondes. Au-delà, l’image mentale que nous nous faisons du son se dégrade. Ce qui veut dire qu’il est impossible de comparer avec certitude un micro entendu la semaine passée avec un autre entendu le jour même. Pour tester un micro, il est impératif de le comparer avec un ou plusieurs autres microphones placés de manière similaire, en alternant l’écoute (au casque de préférence) de l’un et de l’autre. Plusieurs expériences vous permettront d’évaluer le micro :
  • tester le son dans l’axe de chacun des micros à distance normale (30 cm pour un micro chant) : cela vous permettra de percevoir les différentes colorations ou au contraire la transparence des micros.
  • placer les micros tout près (<5cm) d’une source sonore très puissante. Vous pourrez ainsi vous faire une idée de leur plage dynamique avant saturation ou clip.
  • utilisez une source sonore particulièrement exigeante pour tester la réponse en fréquence et la précision d’un microphone. Prenez par exemple un jeu de clés bien fourni et agitez le. Il produit des aigus très complexes que seul un bon micro sera capable de reproduire. Des micros de basse qualité reproduiront un son plus proche de celui que fait une feuille de papier que l’on froisse.
  • comparez les enregistrements au spectrogramme. Le spectrogramme affiche l’évolution d’intensité des différents partiels qui composent un son au cours du temps. La même source enregistrée avec 2 microphones vue au spectrogramme (la vue spectrale de l’éditeur audio Audtion 3.0 convient particulièrement) est susceptible de vous donner des informations que votre oreille n’aurait pas décelé. L’affichage de la forme d’onde quant à lui vous permettra de remarquer un éventuel clip. De manière générale, et je l’ai constaté à maintes reprises avec mes étudiants, l’analyse des différentes représentations visuelles du son s’avère précieuse : elle permet d’objectiver les sensations auditives, de développer une conscience fréquentielle et dynamique du son bien utile pour paramétrer avec précision les traitements de filtrage (égalisation) et de dynamique (compression, limitation, expansion) durant les phases ultérieures de création. Je vous recommande l’outil d’analyse gratuit et très complet « sound visualiser » développé à l’université Queen Mary de Londres.

Quelques-unes des fenêtres de Sonic Visualiser (en anglais)

Dans le prochain et dernier billet de ce dossier, nous ferons le tour des diagrammes techniques proposés par les constructeurs afin d’être capable de les lire et de les interpréter. A ce stade, aucune des notions techniques ne vous sera étrangère ! Dans des billets ultérieurs, nous verrons comment travailler dans des situations plus spécifiques, telles que les différentes techniques de prise de son stéréophonique ou multicanal, les micros canons ou encore les micros contact pour des utilisations créatives ! Lequel de ces sujets vous intéresserait en priorité ?
———-
Sources : site du constructeur DPA ; Ouvrage Son et enregistrement de Francis Rumsey
Publicités
Posted in: microphones